Heba ne va pas toujours bien et c'est normal

Lisez l'histoire
Une femme qui sourit avec les pouces levés
Une jeune fille de dos qui marche vers l’avant en transportant un sac d’école

Précarité menstruelle : Aider les filles dans le besoin

Des chaussettes. Des vieux t-shirts. Des morceaux de tissu. Ce sont tous des articles que des Canadiennes disent utiliser comme solutions de rechange aux serviettes ou aux tampons face à un choix impossible entre l’achat d’un produit d'hygiène féminine ou d’un article essentiel sur leur liste d’épicerie. C’est une situation connue sous le nom de « précarité menstruelle ».

Une femme non identifiable qui porte un masque reçoit un vaccin dans son bras gauche

Le vaccin contre la grippe représente notre meilleur moyen de passer l’automne et l’hiver en sécurité

Comme de nombreuses régions du Canada luttent contre une quatrième vague de COVID-19, il est important que nous fassions tout ce que nous pouvons pour nous protéger et protéger les plus vulnérables, ce qui signifie que vous devez vous faire vacciner contre la grippe ET la COVID-19. La combinaison de ces deux vaccins représente votre meilleur moyen de passer l’automne et l’hiver en sécurité.

Emily sourit alors qu’elle se tient debout à l’extérieur sur le gazon et tient un ordinateur portable dans ses mains.

Emily aide les étudiants à suivre leurs cours en ligne

Emily McCreery, âgée de dix-sept ans, connaît le défi auquel les élèves ont dû faire face lorsque les écoles ont fermé en raison de la COVID-19 et que les cours ont été déplacés en ligne. « Il était difficile de faire des travaux scolaires par l’entremise de Zoom », dit la résidente de Regina, en Saskatchewan, qui entre en douzième année cet automne et travaille à temps partiel comme caissière chez Shoppers Drug Mart/PharmaprixMD. Mais Emily a réalisé que pour les étudiants qui n’ont pas accès à une technologie fiable à la maison, en particulier les ordinateurs portables, c’était encore plus difficile.

Bryce se tient devant le comptoir de la pharmacie chez Shoppers Drug Mart et sourit.

Bryce, le bambin et le raton laveur

Les pharmaciens sauvent des vies : parlez-en à Bryce Barry, pharmacien au Shoppers Drug MartMD de Park Place Mall à Lethbridge, en Alberta. En mai, un garçon d’un an se trouvait dans son jardin de Lethbridge avec sa mère lorsqu’il a mangé des excréments de raton laveur trouvés dans un pot de fleurs. En faisant des recherches en ligne, ses parents ont appris que les matières fécales de raton laveur contiennent souvent un ver rond pouvant provoquer une maladie neurologique ou la mort. Il est primordial que des médicaments soient administrés dans un délai de 72 h.